Revenir aux bases : la technique.

En sport, comme dans tout autre domaine, votre courbe de progression n’est jamais une ligne droite. C’est une montée en escaliers. Vous ne faites pas que vous améliorer : parfois vous stagnez. Ça s’appelle tout simplement un palier, ou un plateau, et il ne faut surtout pas paniquer.

SWkEXAsy

Vous pouvez passer vos journées à regarder les nouvelles techniques pour faire un mouvement, vous entraîner tous les jours pour augmenter le niveau, voir des compétitions tous les soirs devant votre télévision avec votre shaker à la main, il y a forcément un moment où votre corps va avoir besoin d’un peu de temps pour assimiler les nouvelles informations que vous lui avez imposées. Et comme on est tous différents, ce palier vous arrivera probablement à un autre moment que votre voisin de droite ou de gauche.
Alors dans ces cas là, ne paniquez pas, et ne déprimez pas ! Il y a quelques petites solutions simples pour vaincre ce mauvais moment.
Vous pouvez déjà vous souvenir de votre niveau il y a 6 mois, et d’en faire le bilan. Nul doute que vous avez fait des progrès depuis. Et si vous le pouvez, demandez à votre coach, ou vos coéquipier.e.s leur avis. Souvent, on est trop centré sur nous même dans ces moments là, et notre avis n’est pas objectif. Un regard extérieur est donc un bon moyen de faire le bilan des derniers mois, et de se remettre nos objectifs en tête.
Vous pouvez essayez d’autres choses. Toujours en parlant du roller, vous pouvez essayer d’autres disciplines, comme le roller dance, ou tenter un peu de skate park, pour trouver de nouvelles choses, un nouvel équilibre.
Et si la patience sera votre meilleure alliée, il y a aussi une bonne chose à faire : revoir ses bases. Pour le coup je pense surtout au roller derby, mais je pense que ça s’applique un peu à tous les sports. Parfois, revenir sur mes exercices de base en rollers m’a permis de débloquer certaines choses. Dans l’équipe je commence à tenter de nouvelles choses, mais je me sens souvent bloquée car j’ai du mal à me retourner dans tel sens, quand ça va un peu vite j’ai un peu peur de faire telle chose, etc…
Pour contrebalancer ça, je me fais des petites sessions personnelles pendant lesquelles je retravaille ce qui me manque. Et ça marche ! Petit à petit, je sens que le palier cède, et que je vais débloquer de nouvelles choses !
Alors s’il faut retenir une chose : n’abandonnez jamais ! Ca n’est pas parce qu’il n’y a aucun résultat visible que ça n’est pas en train de se débloquer doucement. Travailler tranquillement ce que vous pensez être un frein dans votre progression actuelle, et ayez confiance en vous. Parfois ça se débloque tout seul, parfois grâce à votre travail, ou parfois parce que ta coéquipière va te dire « hé, pourquoi tu n’essaies pas comme ça ? » et soudainement ça va faire tilt.
Comme dirait l’autre : « Tout vient à point à qui sait attendre« .
Publicités

3 réflexions sur “Revenir aux bases : la technique.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s