Bilan de l’été.

Voilà la fin de l’été, qui signifie la reprise de la saison sportive. J’avais donc envie de faire un petit bilan de ces 2 derniers mois.

J’avais envie de beaucoup m’entraîner pendant ce laps de temps, et d’arriver à reprendre un rythme.

J’avais donc comme projet de reprendre le Crossfit après un mois d’arrêt, et de travailler beaucoup ma technique de roller. J’aurais aussi aimé améliorer mon cardio pour arrêter de cracher mes poumons à chaque séance. J’avoue que je n’ai pas été très régulière, et que mes objectifs ne sont pas vraiment remplis. J’essaie d’être régulière sur mes entraînements, et je pense que c’est ce qui sera vraiment décisif. De plus je fais face à un énorme palier que j’ai du mal à dépasser. En effet, entre mon seul entraînement de Crossfit par semaine que je faisais pré-blessure, et ma blessure en début d’année, j’ai du mal à voir mon évolution. Je commence à savoir faire un kipping, j’ai un peu amélioré mon grip, mais je ne soulève toujours pas lourd, et je suis bien incapable de faire ne serait-ce qu’un handstand (et je ne sais pas si c’est par peur, ou parce que mes bras ne me tiennent pas). Au roller c’est le même problème, j’ai du mal à dépasser ce que je sais pour aller du côté de l’inconnu. Mais je pense que ce qui me bloque en grande partie, c’est la peur.

 

87d77275be03e7a77b77e15ea59f72b5

 

J’ai aussi rajouté un peu de corde à sauter avant les entraînements de roller, mais j’avoue que j’ai un peu peur du regard des autres, car la corde à sauter a un côté très enfantin (pourtant c’est réputé comme très cardio, donc je ne devrais pas avoir honte !)

Comme j’avais un peu de mal à me mettre en route, début août j’ai trouvé du soutient sur le blog de Margaux Lifestyle qui a mis à disposition un e-book pour se reprendre en main. Tout à fait ce dont j’avais besoin ! Son programme comprend des exercices nécessitant parfois un peu de matériel, ce que je n’ai pas. Pour pallier à cela, j’ai testé sous le conseil d’une coéquipière l’application Nike +, et je dois avouer être plutôt conquise. Le bilan final n’est pas terrible côté physique, mais au moins je me suis remise en route, et j’avoue que j’aime bien noter quelque part tout ce que j’ai fait.

Dans le même élan, j’ai démarré un carnet où je note tout ce que je mange (en essayant de ne pas trop me mentir à moi-même). Ça m’aide à prendre conscience de combien de fois par jour je mange, si j’ai des fringales ou pas… et surtout, je me rends compte à quel point je mange mes émotions ! Je sens parfaitement bien que j’ai envie de grignoter quand ça ne va pas, quand je me sens seule, ou que je m’ennuie. Le reste du temps, ça va parfaitement bien. Mais je sais aussi que j’ai besoin de faire un effort niveau alimentaire. Après discussion avec la fantastique Cherry Cordia, j’ai décidé d’écouter et de prendre en compte les conseils qu’elle m’a donné au début de l’été. J’ai besoin de temps pour engranger les informations, et je n’ai pas du tout envie de faire les choses à la légère. Je vais donc essayer de rééquilibrer mon alimentation végétarienne, et d’augmenter mon apport en protéines qui n’est pas assez élevé. Et on verra bien ce que ça donnera !

 

En résumé, je dirais que ce bilan n’est ni bon, et ni mauvais. Je suis en plein process. J’apprends de mes erreurs, j’ai pris du temps pour moi. Certes, je n’ai pas augmenté mes capacités comme je l’espérais avant la reprise du Derby, mais je compte bien m’améliorer toute cette année, et faire une super progression. Je suis à l’écoute de tous les conseils qu’on peut me donner, et j’espère que ça portera ses fruits. Je me sens sur un merveilleux voyage vers une vie plus saine. J’espère arriver à bonne destination, et braver toutes mes peurs.

 

J’ai aussi quelques petits objectifs sportifs cette saison :

– Je veux jouer des matchs de championnat.

– Améliorer mon cardio.

– Améliorer ma technique de patinage.

– Réussir à me mettre en handstand.

– Etre plus présente sur le blog et les réseaux sociaux.

J’y crois. Et vous, vous avez prévu quoi pour cette nouvelle saison sportive ?

 

e3d2e0eb5a23bbbff1a6e6ce451f21a8

Revenir aux bases : la technique.

En sport, comme dans tout autre domaine, votre courbe de progression n’est jamais une ligne droite. C’est une montée en escaliers. Vous ne faites pas que vous améliorer : parfois vous stagnez. Ça s’appelle tout simplement un palier, ou un plateau, et il ne faut surtout pas paniquer.

SWkEXAsy

Vous pouvez passer vos journées à regarder les nouvelles techniques pour faire un mouvement, vous entraîner tous les jours pour augmenter le niveau, voir des compétitions tous les soirs devant votre télévision avec votre shaker à la main, il y a forcément un moment où votre corps va avoir besoin d’un peu de temps pour assimiler les nouvelles informations que vous lui avez imposées. Et comme on est tous différents, ce palier vous arrivera probablement à un autre moment que votre voisin de droite ou de gauche.
Alors dans ces cas là, ne paniquez pas, et ne déprimez pas ! Il y a quelques petites solutions simples pour vaincre ce mauvais moment.
Vous pouvez déjà vous souvenir de votre niveau il y a 6 mois, et d’en faire le bilan. Nul doute que vous avez fait des progrès depuis. Et si vous le pouvez, demandez à votre coach, ou vos coéquipier.e.s leur avis. Souvent, on est trop centré sur nous même dans ces moments là, et notre avis n’est pas objectif. Un regard extérieur est donc un bon moyen de faire le bilan des derniers mois, et de se remettre nos objectifs en tête.
Vous pouvez essayez d’autres choses. Toujours en parlant du roller, vous pouvez essayer d’autres disciplines, comme le roller dance, ou tenter un peu de skate park, pour trouver de nouvelles choses, un nouvel équilibre.
Et si la patience sera votre meilleure alliée, il y a aussi une bonne chose à faire : revoir ses bases. Pour le coup je pense surtout au roller derby, mais je pense que ça s’applique un peu à tous les sports. Parfois, revenir sur mes exercices de base en rollers m’a permis de débloquer certaines choses. Dans l’équipe je commence à tenter de nouvelles choses, mais je me sens souvent bloquée car j’ai du mal à me retourner dans tel sens, quand ça va un peu vite j’ai un peu peur de faire telle chose, etc…
Pour contrebalancer ça, je me fais des petites sessions personnelles pendant lesquelles je retravaille ce qui me manque. Et ça marche ! Petit à petit, je sens que le palier cède, et que je vais débloquer de nouvelles choses !
Alors s’il faut retenir une chose : n’abandonnez jamais ! Ca n’est pas parce qu’il n’y a aucun résultat visible que ça n’est pas en train de se débloquer doucement. Travailler tranquillement ce que vous pensez être un frein dans votre progression actuelle, et ayez confiance en vous. Parfois ça se débloque tout seul, parfois grâce à votre travail, ou parfois parce que ta coéquipière va te dire « hé, pourquoi tu n’essaies pas comme ça ? » et soudainement ça va faire tilt.
Comme dirait l’autre : « Tout vient à point à qui sait attendre« .