Dublin – 67 583 pas & 249 photos.

make_lemonade-1024x819
Source : manolya isik

 

En ce moment, je tourne en rond chez moi, incapable de me concentrer sur mes projets personnels. J’ai trop de temps libre, et la capacité d’attention d’un artichaud.

Alors, puisque mon entorse à la cheville commence à me laisser tranquille, j’ai décidé de prendre un petit bol d’air frais à l’étranger, et de profiter de la présence d’un ami à Dublin pour lui rendre visite.

C’était la première fois que je partais toute seule, et autant vous dire que je stressais un peu. Néanmoins, j’avais vraiment besoin d’un break, et ce week-end était donc le bienvenu.

Je suis arrivée vendredi soir à Dublin, et l’aventure a pu commencer. (Bon, on parle d’un week-end à Dublin, donc niveau aventure, j’ai conscience que ça va, hein.)

J’ai commencé par aller poser ma valise dans mon auberge de jeunesse, et réserver mon lit. Bon, j’avais adoré le concept des auberges de jeunesse quand j’avais visité l’Islande, mais j’avais dû oublier à quel point les gens n’ont aucun respect pour les autres. Entre les allemands qui discutaient à voix haute une fois que leur réveil sonnait (et c’était bien trop tôt pour moi), le monsieur qui a ouvert les rideaux à 8h du matin alors que je somnolais encore, et ceux qui activent le snooze de leur réveil, je pense que j’ai vraiment très mal dormi ces derniers jours. Mais bon, on va pas trop se plaindre vu le prix de la chambre.

Bref, après l’administratif réglé, j’ai pris mon appareil photo, et j’ai décidé de longer le canal pour rejoindre l’appartement de mon ami. La balade, bien que sympathique, était un peu gâchée par la circulation incessante. Je me suis donc engagée dans certaines petites rues pour oublier un peu tout ça.

Les constructions de la ville ont un gros côté industriel, exacerbé quand on part faire un tour du côté plus populaire du quartier des Liberties. Et il est très agréable de voir que les Dublinois ont mis de la gaieté dans leur ville avec toutes ces portes de couleur.

IMG_0694

IMG_0703

IMG_0705.JPG

Au final, durant ce week-end, j’ai pu faire un peu la touriste, et sortir mon appareil photo toutes les 5 minutes (ce qui est plutôt plaisant). J’ai trouvé les Dublinois très aimables, et leur accent est vraiment très agréable à entendre (par contre je leur demandais toujours de répéter plusieurs fois)

IMG_0763

IMG_0773

IMG_0780

IMG_0796

IMG_0806

Mon gros coup de cœur va à la bibliothèque de Trinity College, même si j’ai trouvé le prix d’entrée vraiment élevé pour une si petite partie de bibliothèque. Mais l’espace d’un instant, on a quand même l’impression de marcher dans Poudlard… Malheureusement, mes mauvais réglages d’appareil photo ne rendent pas justice à la beauté du lieu.

 IMG_0879

IMG_0895

IMG_0916

IMG_1003

IMG_1047

IMG_1051

IMG_1154

IMG_1159

IMG_1239

Dublin, c’est un peu comme Toulouse : on trouve des petits détails surprenants dès qu’on commence à observer un peu, et c’est certainement quelque chose qui m’a beaucoup plu. Mais surtout, ce petit voyage m’a permis de réapprendre une leçon que j’avais oubliée depuis : dans la vie, il y a plus important à faire que d’être triste.

-Just breathe-

Publicités